Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

 

Ça se passe où ?

Localisation : Sud-ouest de Caen 
Axe central : rue Caponière / avenue Henry Chéron
Quartiers :  Haie Vigné, Venoix, Bas Venoix, Beaulieu, Saint-Ouen 
Population : 15 000 habitants.


Balade dans le quartier Vent d'Ouest

Notre quartier se situe le long du coteau qui suit les prairies de Caen et de Venoix, à l'ouest de l'ancienne capitale régionale de la Basse-Normandie. Il s'adosse aux remparts de l'ancien "Bourg l'Abbé" où prenait place l'Abbaye-aux-Hommes, aujourd'hui Hôtel de Ville

La pointe Est du quartier se trouve au carrefour de la rue de Bayeux austère et rectiligne qui gravit lentement le coteau vers la Maladrerie, et de la rue Caponière sinueuse et vallonnée, qui se prolonge par l'avenue Henri Chéron vers Bretteville-sur-Odon.

_________________________________________________________________________________________

L'axe Caponière/Henri Chéron est la colonne vertébrale du quartier, autour de laquelle se répartissent au nord et au sud des noyaux urbains variés (Saint-Ouen, Bas-de-Venoix, Fontaine- Venoise, Haie-Vigné...).

Cet axe se découpe en plusieurs séquences : la partie proche du centre-ville où se serrent de nombreuses boutiques, restaurants et cafés animés, dans le « creux » de la rue un ensemble plus diffus de commerces (espace en pleine évolution) puis la remontée vers le Nice Caennais structuré autour d'un petit noyau de commerces de proximité. 

L'avenue Henri Chéron, de l'autre côté du boulevard qui sépare les deux grands ensembles du quartier, continue d'offrir son aspect de village-rue. C'est le centre de l'ancienne commune de Venoix marquée par la présence de son ancienne mairie, son église et son monument au morts, une enfilade de boutiques traditionnelles, de supérettes et la Biocoop 

Autour de ce grand axe Caponière/Henri Chéron interrompu par le Boulevard Guillou/Détolle on trouve des petites entités très identifiables :

Au nord, il y a d'abord l'espace Haie Vigné-caserne Lorge (Iris Haie-Vigné) où se mêlent habitat ancien, collectifs d'après-guerre, pavillons, résidences récentes, le tout occupant les anciens clos maraîchers. Certains de ces clos sont encore bien identifiables comme celui de la caserne Lorge, site à enjeu avec le FRAC (dans un ancien couvent du 17ème), le futur site culturel dans les anciennes écuries, la maison de quartier...

Au sud, le quartier Saint-Ouen/Bon-Sauveur (IRIS Bon-Sauveur), une partie de l'immense hôpital psychiatrique est maintenant investi par un mélange de bâtiments nouvellement restaurés (DRAC, Cour Saint-Charles) et de constructions nouvelles, côtoyant le vieux noyau de Saint-Ouen autrefois isolé.

Plus vers l'Ouest sur les hauteurs, on trouve le Nice-Caennais, quartier investi de grandes villas d'avant la guerre de 14, autour desquelles un réseau dense de pavillons anciens se serrent. On y trouve l'espace Yvonne Guégan, artiste très investie dans le Caen de la Reconstruction, dont la maison et le jardin sont devenus un espace culturel et artistique. 

___________________________________________________________________________________________________________________

Passé le Boulevard, c'est au sud le Bas-de-Venoix, quartier qui a gardé quelque chose de sa proximité rurale, le coteau y est encore agricole et domine la Prairie de Venoix, zone inondable traversée par l'Odon. Le quartier y est composé essentiellement d'habitat individuel.  

Au Nord c'est le cœur du quartier « moderne » de Venoix gagné dans les années d'après-guerre sur la plaine agricole. On y trouve une vie de quartier rythmée par le marché du mercredi et structuré par des institutions bien identifiées : maison de quartier, MJC, nombreux établissements scolaires etc...

À l’extrême Ouest, un site peu connu des caennais : le vallon de Venoix, la campagne y est là perceptible, le coteau calcaire qui domine est une zone à fort potentiel écologique. 

La touche la plus récente est apportée à l’extrême nord par le quartier de Beaulieu, qui s'organise autour du stade d'Ornano, résidences en petits collectifs de 4 étages au ton pierre comme couleur imposée, construits en partie sur les zones de carrière et d'anciennes pépinières.

___________________________________________________________________________________________________________________

La population, à l'image des multiples facettes du quartier est très variée, les parties historiques ont connu ces dernières années des réhabilitations et des mises en valeur patrimoniales qui ont attiré une population de jeunes actifs, les constructions neuves sur les anciennes cités ouvrières de la Haie Vigné ont aussi favorisé la présence de populations contrastées et récentes dans le quartier. Un noyau aisé est bien implanté sur le quartier du Nice-Caennais (le Beau-Site). Venoix présente un panel assez ouvert de catégories socio-économiques, du collectif HLM du creux du Renard aux pavillons cossus de la rue Bellevue. 

Le quartier se caractérise aussi par de nombreuses ruptures dans son tissu urbain, individualisant ou isolant des parties les unes par rapport aux autres : les terrains de sports de Venoix et le stade d'Ornano, la maison d'arrêt, le vaste espace du Rectorat, l'hôpital psychiatrique du Bon-Sauveur, le stade Hélitas et le Lycée Malherbe...  

_________________________________________________________________________________________ 

rue Caponière

Cour Saint-Charles (quartier Saint-Ouen)

Nice Caennais

Rue de Bayeux

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus